Introduction | Événements

La CRC en patrimoine urbain initie, ou consacre des ressources significatives, à de nombreux événements intégrateurs qui contribuent à structurer et fédérer les travaux sur les thématiques de recherche liées au patrimoine, et cela tant à l’échelle internationale, que nationale, régionale ou locale, et auprès d’acteurs et de publics diversifiés (chercheurs, étudiants, milieux de pratiques, décideurs, associations, grand public). Ces événements concourent autant à l’évolution et à la diffusion des connaissances, qu’à promouvoir et appuyer la relève en recherche ou favoriser les transferts et les échanges avec les milieux de pratique.

À l’échelle internationale, les colloques ou congrès que la Chaire réalise permettent de renforcer l’impact des recherches et d’élargir et consolider les réseaux transfrontaliers de chercheurs, tout en créant des ponts aux divers niveaux d’intervention touchant le cadre bâti et le patrimoine matériel et immatériel (recherche, pratique, décision) et entre disciplines qui s’y intéressent. À l’exemple du colloque international « S’approprier la ville » (2012), ou plus récemment du 3e congrès de l’Association of critical heritage studies (ACHS, 2016) What does heritage change ? / Le patrimoine ça change quoi ?  qui a réuni à Montréal 800 délégués en provenance de 53 pays, les événements internationaux favorisent également la mise en lumière des lieux d’accueil.

À plus petite échelle, les Rencontres internationales des Jeunes chercheurs en patrimoine, dont la 12e édition s’est tenue à Montréal en septembre 2017, invitent des étudiants de tous les cycles universitaires à faire connaître et à partager leurs approches et les résultats de leurs recherches, de même qu’à étendre leurs réseaux et établir des contacts avec leurs vis-à-vis.

Depuis ses débuts, la CRC en patrimoine urbain s’implique activement dans l’organisation du Congrès annuel de la Société pour l’étude de l’architecture au Canada (SEAC), réseau pancanadien de chercheurs qui se réunit chaque année dans une ville canadienne, en y allouant des ressources, ou en y proposant des ateliers thématiques. La Chaire a accueilli le congrès sous son égide, notamment à Saguenay (Arvida, 2011) et à Montréal (2007).

À l’issue de ces différentes rencontres, des publications permettent généralement de prolonger ces échanges et de faire circuler les travaux mis en lumière, en laissant des traces pérennes.

La programmation prochaine de la Chaire compte notamment un colloque international sur le patrimoine industriel et les villes de compagnie (2019), ainsi qu’une participation active au 4e congrès de l’ACHS Heritage accross borders qui se tiendra du 1er au 6 septembre 2018, à Hangzhou, en Chine (Université Zhejiang).

Tout aussi centraux dans le travail de la Chaire, les séminaires régionaux et les écoles d’été du patrimoine  s’arriment aux besoins de communautés locales et visent la perméabilité entre les milieux traditionnellement émetteurs et récepteurs de la recherche. Ainsi, les divers acteurs rassemblés autour de problématiques communes mettent en partage des recherches autrement atomisées, apportant un éclairage pluridisciplinaire sur des phénomènes habituellement considérés en silo (comme le tourisme, l’urbanisme et les imaginaires).