placeholder publication
9 novembre 2011

Le patrimoine de proximité en contexte urbain comme nouvel espace d’identification collective : le cas de la rue Saint-Malo à Brest. Mémoire de Marie-Ève Breton (2011).

Breton, Marie-Ève (2011). « Le patrimoine de proximité en contexte urbain comme nouvel espace d’identification collective : le cas de la rue Saint-Malo à Brest » Mémoire. Montréal (Québec, Canada), Université du Québec à Montréal, Maîtrise en études urbaines.

Résumé

Cette recherche est une étude de cas qui a pour objectif de faire ressortir les logiques d’appropriation à l’origine de la mise en patrimoine de la rue Saint-Malo à Brest dont la singularité témoigne d’une modification en cours de l’espace de référence identitaire. Ces logiques d’appropriation constituent autant de stratégies d’identification grâce auxquelles une collectivité se fait jour dans le patrimoine. Pour ce faire, nous avons reconstitué, par l’intermédiaire d’une méthode historico-interprétative, cette patrimonialisation de la proximité que nous voulions comme objet d’étude afin d’interroger, sur le temps plus ou moins long de l’histoire de la rue Saint-Malo, les logiques d’appropriation à l’œuvre et ce faisant, de mettre en lumière la spécificité de la reconfiguration des rapports identitaires en lien avec leur contexte d’énonciation, confirmant par là même la particularité des identités qui s’inscrivent dans un temps et un espace spécifiques. L’étude de la rue Saint-Malo s’avère d’autant plus intéressante que le contexte dans lequel elle s’insère en fait un lieu unique en tant que plus vieille rue conservée de Brest; les identités qui y prennent forme sous-tendent des logiques d’appropriation singulières à l’échelle du territoire urbain parce qu’elles se réfèrent à un cadre bâti tout aussi singulier qui en facilite la lecture. C’est ainsi que nous soutenons l’hypothèse selon laquelle le patrimoine de proximité permet de lire la recomposition des identités collectives locales par l’intermédiaire des logiques d’appropriation qui contribuent à sa production. Cette étude, qui s’intéresse plus largement à la production des identités collectives locales en contexte urbain à travers l’analyse et l’interprétation de la patrimonialisation qui en permet le dévoilement, souhaite mettre l’accent sur les relations quotidiennes qu’entretiennent les collectivités locales avec leur cadre de vie et, plus spécifiquement, avec ce que nous qualifions de patrimoine de proximité, patrimoine qui a ceci de particulier qu’il met en scène des individus qui déterminent à l’échelle locale les représentations dont il est nécessaire d’assurer la protection. Face à la complexification croissante des interventions publiques rendues nécessaires par la multiplication des patrimoines et la diversité des représentations identitaires, cette perspective heuristique sur la production du patrimoine de proximité vise le développement de nouveaux outils de compréhension mieux adaptés à l’appréhension de ce qui fait la spécificité de ce patrimoine et ce, de manière à orienter de nouvelles interventions en matière de sauvegarde du patrimoine plus sensibles aux collectivités locales.

MOTS-CLÉS : patrimoine de proximité, identités collectives locales, logiques d’appropriation, patrimonialisation, local, cadre bâti, cadre de vie, rue Saint-Malo, Brest.

Pour télécharger

« Retour