TICCIH 2021 Appel à sessions et à communications

Pour soumettre une proposition de session, veuillez cliquer et remplir ce formulaire

Pour soumettre une proposition de communication ou de prototype, veuillez cliquer et remplir ce formulaire

Instructions

Le congrès accueillera des sessions de quatre types:

– Des sessions régulières, qui regroupent au moins trois communications de 20 minutes chacune, lesquelles prennent appui sur des recherches empiriques ou théoriques récentes et recourent à des approches ou à des méthodes scientifiques en vue de considérer un thème sous un angle spécifique. Ces sessions régulières peuvent intégrer la participation d’un modérateur. Les sessions régulières peuvent être ouvertes, avec des communications proposées indépendamment par des auteurs à la suite de l’appel à communications général ou ceux, particuliers, lancés par les organisateurs des sessions, ou fermées ou conçues en collaboration par les organisateurs de sessions et les auteurs. L’on s’attend à ce que les propositions pour des sessions fermées incluent une liste préliminaire de participants (au moins 3 et jusqu’à 9).

– Les sessions Prototypesregroupent une séquence de présentations très courtes (180 secondes et 6 diapos) mettant en lumière un aspect précis d’un travail collectif ou une contribution spécifique en lien avec un domaine du savoir ou de pratique.

– Des Tables rondes qui regroupent des chercheurs, des praticiens ou des décideurs autour d’un sujet précis, dont ces participants traitent tour à tour pendant une période maximale de 5 à 10 minutes, puis, subséquemment, par l’entremise d’interrogations et de réponses réciproques sous la direction d’un président ou d’un modérateur. Les propositions de tables rondes doivent impérativement inclure une esquisse de contenu, y compris une planification des participants envisagés (au moins 3 et pas plus de 6) et des questions qui seront abordées.

– Puisque le congrès aspire à repousser les frontières des études patrimoniales, notamment grâce à la recherche-création, l’on y accueillera toute proposition non-traditionnelle dédiée à la production du savoir et à l’innovation par l’entremise de l’expression ou de l’expérimentation artistique ou multimédia. De telles sessions de recherche-créationou installationsprésentent, par des médias variés, des travaux critiques et inscrits dans un processus de recherche. Aucun nombre de participants n’est déterminé pour ces propositions, qui seront comme les autres soumises à une évaluation par les pairs.

Les propositions de sessions doivent être transmises avec une notice biographique d’un maximum de 300 mots du présentateur et un résumé d’un maximum de 600 mots qui présente le sujet et les grandes lignes de l’argumentation, leur relation avec l’un des thèmes du congrès. L’on s’attend à ce que toutes les propositions de sessions incluent un aperçu préliminaire de leur contenu : les sessions fermées, les tables rondes et les propositions de recherche-création, tout particulièrement, incluront une présentation préliminaire des participants.

Les propositions de communications ou de prototypes doivent être transmises avec une notice biographique d’un maximum de 300 mots du présentateur et un résumé d’un maximum de 600 mots qui présente le sujet et les grandes lignes de l’argumentation, leur relation avec l’un des thèmes du congrès (ou avec une session spécifique) et sa contribution à la compréhension, à l’interprétation ou à la gestion du patrimoine industriel. Les résumés des communications doivent aussi faire la démonstration de leur qualité scientifique par des références à un contexte théorique, une méthode ou un champ de connaissances ou de savoir-faire. L’on s’attend à ce que les propositions de prototype mettent aussi de l’avant leur contribution en ce sens et précise comment le format (prototype) choisi permettra une meilleure présentation du sujet traité.

Tous les organisateurs et organisatrices de séances sont requis de soumettre eux-mêmes ou de faire soumettre par les participantes et les participants une proposition détaillée de communication ou d’intervention et une notice biographique. Ces éléments devront être déposés sur le site web du congrès (ticcih2021.com).

Les communications et les prototypes soumis indépendamment seront transmis aux organisateurs de sessions à la suite de leur évaluation par le comité scientifique.

Les propositions peuvent être soumises en anglais ou en français.

L’échéance de l’appel à sessions est le 31 janvier 2020
L’échéance de l’appel à communications est le 31 août 2020
L’échéance pour soumettre l’article complet de la communication, pour les communications acceptées, est le 30 avril 2021

Les propositions au Congrès 2021 de TICCIH apporteront une réflexion originale ou une démarche innovante à l’analyse et à la compréhension de ce qu’est le patrimoine industriel, de sa constitution, de ses enjeux, de ses manipulations, de son étude et de sa gestion, ainsi que de ses effets dans une société, sur une économie ou au sein d’un territoire. Elles peuvent considérer des manifestations, des discours, des politiques ou des enjeux du patrimoine industriel, en tant qu’artefact, phénomène, objet d’autonomisation ; dans des communautés, dans des sociétés ou dans n’importe quel environnement physique ou imaginaire. Le Congrès cherche à consolider l’investigation du patrimoine industriel au sens large, en tant qu’objet de savoir ou de pratique examiné depuis diverses régions ou disciplines, que ce soit l’histoire publique, les études de la mémoire, la muséologie, l’archéologie, les études touristiques, l’architecture et l’aménagement, les études urbaines, la géographie, la sociologie, les études culturelles, la science politique, l’anthropologie, l’ethnologie et la recherche création. Les thématiques vont de la Deuxième Révolution industrielle au futur de la classe ouvrière, des villes de compagnie au développement durable fondé sur le patrimoine, de la désindustrialisation aux enjeux de la préservation en milieu urbain.

L’appel complet à sessions et à communications peut être téléchargé ICI.