Actualités

Panorama de Hong Kong
20 février 2018 - Conférences

À venir : Conférence de Thierry Paquot : La décroissance urbaine pour des territoires habitables

Le CELAT, le Forum Urba 2015 et la CRC en patrimoine urbain présentent

Conférence de Thierry Paquot : La décroissance urbaine pour des territoires habitables

Date : Mercredi 4 avril 2018, 17h15

Lieu : UQAM, pavillon Alexandre-De-Sèves, local DS R510, 320, rue Sainte-Catherine Est

Et si la mégalopole plurimillonnaire n’était pas une fatalité ? Certes, la tendance dominante de l’urbanisation planétaire valorise la mégalopole, mais l’on observe qu’au-delà d’un certain seuil de population, ses « avantages » deviennent des « inconvénients », et à dire vrai des menaces pour le devenir urbain de l’être. Après avoir décrit les cinq principales modalités de l’urbanisation mondiale contemporaine (les mégalopoles, les bidonvilles, les « villes globales », les gated communities et l’urbain diffus qui enveloppe les petites et moyenne villes-dortoirs) et examiné les spécificités des shrinking cities, Thierry Paquot interrogera la « juste taille » des villes et s’attardera sur la biorégion urbaine comme alternative à la démesure urbaine, son cortège de nuisances et son inhabitabilité. Il s’agit d’une autre manière de penser la territorialisation des activités humaines en privilégiant l’économie d’énergie, en revendiquant le « zéro déchets », en oeuvrant pour le « post-carbone » dans tous les domaines, en abandonnant l’agriculture intensive dépendant du pétrole, en luttant contre le dérèglement climatique et en exaltant les relations amicales entre humains et monde vivant.

La défense des communs, la repolitisation au niveau local, par exemple, requièrent une autre territorialisation et d’autres pratiques démocratiques qu’il convient d’explorer.

La décroissance urbaine n’est pas qu’une question de taille démographique, c’est tout un nouveau rapport aux temporalités (chronobiologie, chronotopie, saisonnalité, rythme urbain…) et aux territorialités (réelles et virtuelles). Elle exprime l’écologie existentielle encore balbutiante…

Thierry Paquot, philosophe de l’urbain, auteur d’une soixantaine d’ouvrages, tente de contrecarrer la mort programmée des villes par le tourisme massifié et la marchandisation du moindre mètre carré de terre en magnifiant les trois qualités qui se combinent pour assurer aux villes (même petites) leur devenir : l’urbanité, la diversité et l’altérité.

Informations: patrimoine@uqam.ca

« Retour