Actualités

20 février 2018 - Conférences

À venir : Conférence de Laurajane Smith : Patrimoine et politiques de reconnaissance

English follows_

Conférence de Laurajane Smith : Patrimoine et politiques de reconnaissance

Date : mercredi 18 avril 2018 à midi

Lieu : Université Concordia, salle LB 1014, 1400, boul. De Maisonneuve ouest

Inscription : accès gratuit, RSVP à : patrimoine@uqam.ca

Laurajane Smith présentera les recherches qu’elle mène, à partir des théories de la philosophie politique sur la diversité et la redistribution, sur le pouvoir politique du patrimoine et ses conséquences. La conférence ciblera ainsi les politiques de la reconnaissance qui, depuis la fin des années 1960, visent à soutenir, voire à influencer les transformations du paysage politique, en particulier en ce qui concerne les revendications identitaires. Laurajane Smith proposera de considérer des expressions du patrimoine et leurs idées sous-jacentes, qu’il s’agisse de monuments des confédérés, d’expositions de musées d’histoire nationale ou de centres culturels locaux, comme partie intégrante d’une politique de reconnaissance, tout particulièrement lorsqu’elles contribuent à l’appréhension des nuances de la redistribution du pouvoir et des quêtes que celle-ci inspire. Elle soutiendra que cette prise en compte offre de nouvelles perspectives pour interpréter l’impact politique du patrimoine, avec les lourdes conséquences que cela impose de considérer en matière d’éthique et de responsabilité politique des professionnels du patrimoine et des musées.

Laurajane Smith est professeure et directrice de l’École d’archéologie et d’anthropologie, ainsi que du Centre for Heritage and Museum Studies, à l’Université nationale d’Australie, à Canberra. Originaire d’Australie, elle a travaillé neuf ans à l’Université de York, en Angleterre, où elle a dirigé la maîtrise en gestion du patrimoine culturel. Parmi ses publications on compte Uses of Heritage (2006, Routledge), et la codirection des ouvrages Heritage, Labour and the Working Classes (2011) and Intangible Heritage (2009). Elle travaille présentement à la seconde édition de ce dernier et à la codirection du collectif Emotion, Affective Practices, and the Past in the Present (2018). Elle rédige également un ouvrage pour Routledge portant sur une recherche de long-terme menée auprès de visiteurs de musées et de sites du patrimoine. Elle a fondé l’Association of Critical Heritage Studies et est corédactrice en chef de la série Key Issues in Cultural Heritage chez Routledge et éditrice du International Journal of Heritage Studies.

Une présentation de la CRC en patrimoine urbain en partenariat avec le Département d’histoire et le Centre d’histoire et de récits numérisés de l’Université Concordia

Informations : patrimoine@uqam.ca

**

Heritage and the Politics of Recognition

Date : Wednesday April 18th, noon

Venue : Concordia University, room LB 1014, 1400, Blvd. De Maisonneuve W.

Registration : free access, please reserve your seat at : patrimoine@uqam.ca

This talk investigates the utility of theorizations in political philosophy around diversity and redistribution for understanding the political power and consequences of heritage. The politics of recognition is an attempt to both explain and address ways of influencing post-1960’s transformations in the political landscape, and in particular the politics of identity claims. Laurajane Smith argues that various ideas and expressions of heritage, whether that heritage be confederate statues, museum displays of national history, or local community cultural centres, may on the one hand be understood as implicated in the politics of recognition and on the other hand contribute to understanding the nuances of struggles for recognition and redistribution. She suggests that a consideration of the politics of recognition opens up new ways of evaluating and assessing the consequences and political impact of heritage that in turn requires a revaluation of the ethical and political responsibilities of heritage and museum professionals.

Laurajane Smith is professor and head of the School of Archaeology and Anthropology, and director of the Centre for Heritage and Museum Studies, at the Australian National University, Canberra. Originally from Australia, she worked for nine years at the University of York, England, where she directed the master’s degree in cultural heritage management. Her publications include Uses of Heritage (2006, Routledge), and the co-edited works Heritage, Labour and the Working Classes (2011) and Intangible Heritage (2009). She is currently working on a second edition of the latter, and co-editing the collection Emotion, Affective Practices, and the Past in the Present (2018). She is also writing a book for Routledge on her long-term research with visitors to museums and heritage sites. She is founder of the Association of Critical Heritage Studies, co-general editor of the Routledge series Key Issues in Cultural Heritage and editor of the International Journal of Heritage Studies.

Presented in partnership with the Centre for Oral History and Digital Storytelling (COHDS) and the Department of History, Concordia University

For infos: patrimoine@uqam.ca

« Retour