Plan églises de la vallée du Haut-Saint-Laurent

L’idée du « plan églises » est née d’un triple constat. D’abord, pour assurer la pérennité du patrimoine ecclésial, il faut trouver de nouveaux propriétaires pour les édifices désaffectés (en tout ou en partie) par le culte. Puis ces nouveaux propriétaires devront trouver un usage pour ces églises. Cet usage devra être respectueux des valeurs symboliques du des lieux et indexées à leur valeur patrimoniale mais aussi contribuer, en tout ou en partie, à la valeur d’usage économique essentielle au maintien des monuments. Enfin, puisque cette stratégie de reprise du patrimoine à caractère religieux par la société civile doit ce faire avec une certaine cohérence et nécessite une concertation régionale, la Chaire de recherche du Canada, en partenariat avec le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, a mis sur pied le « plan églises » de la Vallée Haut-Saint-Laurent, en partenariat avec cinq MRC de cette région et le diocèse de Valleyfield. Le projet pilote se déroule sur deux ans (2015-2017) et concerne quelque 86 églises ; il permettra de mettre en place un partenariat plus durable pour lequel l’UQAM et ses partenaires solliciteront des subventions du Conseil de recherche du Canada (période 2016-2022).

Le plan église consiste essentiellement à rechercher, sur un territoire régional, une adéquation entre l’offre d’églises excédentaires et les besoins du milieu. L’expertise du groupe expert offre des services de médiation entre les acteurs (propriétaires d’églises, municipalités, groupes communautaires, etc.), des conseils sur les modes d’acquisition, d’organisation du régime de propriété, des modes de financement des projets de conversion et d’établissement des plans d’affaires. L’équipe travaille aussi à élaborer des modes de propriété et de financement des églises historiques précieuses du Québec, en vue de les conserver intégralement comme monuments d’art et d’histoire et phares de notre paysage culturel national.

Les services de l’équipe du plan églises sont offerts sans frais, étant subventionnés par les pouvoirs publics et les subventions obtenues par la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain – ESG, de l’UQAM, au nom du service à la collectivité et de l’action partenariale. Édith Prégent, chargée de projet au Musée de Vaudreuil-Soulanges coordonne les activités du plan églises de la Vallée du Haut-Saint-Laurent ; Luc Noppen, directeur des partenariats à la CRC en patrimoine urbain, UQAM, en assume la direction scientifique. L’équipe travaille dans les locaux du Musée régional de Vaudreuil-Soulanges.


À consulter

Luc Noppen. "Explorations autour du destin des églises", L'Action nationale, juin 2013. [En ligne]

Luc Noppen. L'église Saint-Étienne-de-Beauharnois: étude historique, analyse architecturale, énoncé des valeurs patrimoniales. Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain et Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, 2015. [À télécharger]