Dao Vinh

Diplomés

Doctorat en études urbaines (2010)

Curriculum vitae pdf

Vinh DAO est un architecte suisse qui a suivi sa formation au département d’architecture de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Après sept années de pratiques professionnelles dans différents bureaux d’architecture en Suisse romande, il est inscrit depuis janvier 2004 au programme doctoral en études urbaines mené conjointement par le département d’études urbaines et touristiques de l’UQAM et le centre Urbanisation, Culture et Société de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS).

Son projet de recherche s’intéresse aux transformations vernaculaires contemporaines du paysage bâti résidentiel d’un quartier central de Hanoi au Vietnam. Sa thèse cherche à vérifier l’inscription historique de ces processus de transformations dans les traditions de l’habiter vietnamien. Elle vise à comprendre l’émergence de formes architecturales particulières et originales et à décrypter leur caractère patrimonial afin de mettre en valeur leurs portées identitaires dans une société vietnamienne en redéfinition suite à l’ouverture du pays à l’économie de marché depuis 1986.

L’auteur s’intéresse donc aux notions de « métissage » et d’« hybridité » dans la production architecturale en milieu interculturel. Son projet est co-dirigé par le professeur Luc Noppen, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le patrimoine urbain (Département d’études urbaines et touristiques, École des sciences de la gestion, UQAM) et André Casault, professeur à l’École d’architecture de l’Université Laval et directeur du projet de partenariat universitaire en coopération et développement (PPUCD-ACDI) avec la Faculté d’architecture de l’École nationale supérieure de génie civil de Hanoi .

Depuis janvier 2008, Vinh DAO habite à Genève (Suisse) et a été engagé par la Fondation pour la promotion du logement bon marché et de l’habitat coopératif (FPLC) comme chef de projet. Délégué à l’Office du logement de l’Etat de Genève, il a pour mission de mettre en œuvre de la nouvelle loi pour la construction de logements d’utilité publique qui vise la constitution d’un parc pérenne et mains publiques de logements à loyer abordable de plus de 35 000 logements.