Pamart Émilie

Diplomés

Adresse civique

Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain
Pavillon DC, Local DC-1300
279, rue Sainte-Catherine Est
Montréal, H2X 1L5

Curriculum vitae pdf

Emilie Pamart est doctorante au Programme de doctorat international conjoint en Muséologie, médiation et patrimoine à l’Université du Québec à Montréal (Canada) et l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse (France). Sa recherche qui s’intitule Les Figures de l’imaginaire territorial dans la politique culturelle intercommunale : le cas de la régie culturelle Scènes et Cinés Ouest Provence et de ses publics est menée sous la direction d’Emmanuel Ethis (Université d’Avignon) et la co-direction de Lucie K. Morisset (Université du Québec à Montréal). Elle est associée au Laboratoire culture et communication et à la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain.

Sa thèse porte sur la construction d’un imaginaire territorial à une échelle intercommunale par la médiation du spectacle vivant selon une double approche : d’une part, il s’agit de questionner le rôle des discours institutionnels et des dispositifs dans la fabrication de cet imaginaire territorial ; d’autre part, il s’agit de focaliser l’attention sur la réception de ces discours par les publics à travers l’analyse des récits de leurs pratiques. L’hypothèse qui sous-tend ce travail consiste à penser que l’énonciation des discours institutionnels ne suffit pas à faire advenir un territoire et que la complexité du processus de production territoriale doit être appréhendée du point de vue du récit de l’espace pratiqué par les publics pour en mesurer les effets et en comprendre les logiques. La problématique de cette recherche mobilise des apports de la sociologie, de la géographie tout en s’inscrivant dans le champ des sciences de l’information et de la communication.

Pendant 3 ans, Emilie Pamart a été chargée de cours au Département des Sciences de l’information et de la communication de l’Université d’Avignon. Outre, les enseignements assurés dans les domaines de la sociologie (méthodologie de l’enquête, sociologie de l’art et de la culture) et des sciences de l’information et de la communication, elle a organisé des séminaires de recherche et des séminaires de rencontres professionnelles. Elle a aussi été responsable logistique et pédagogique du Master 2 Publics de la culture et communication pendant les deux années où elle a été attachée temporaire à l’enseignement et à la recherche.