Adresse civique

Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain
Pavillon DC, Local DC-1300
279, rue Sainte-Catherine Est
Montréal, H2X 1L5

samir.admo@me.com

(514) 924-6071

 

Samir Admo est urbaniste et conseiller en patrimoine religieux et il détient une maîtrise en études urbaines de l’Université du Québec à Montréal, où il a analysé la requalification du patrimoine religieux à des fins communautaires sous la direction de Luc Noppen et Lucie K. Morisset. Depuis 2009, il est chargé de cours en urbanisme au Département d’études urbaines et touristiques de l’UQAM où il enseigne les projets terminaux et l’élaboration de dossiers urbains.

Il possède une solide expérience en urbanisme de projets et en organisation et animation de charrettes citoyennes. Depuis 2006, il œuvre principalement comme chargé de projets en pré-développement et consultant en patrimoine dans le cadre de projets de requalification de sites religieux, dont celui de l’église Sainte-Brigide-de-Kildare, à Montréal, un projet de recherche-action initié et mené par Luc Noppen.

Ses acquis professionnels l’amènent à s’intéresser à la notion de « communauté patrimoniale », telle que définie par la Convention-cadre de FARO sur la valeur du patrimoine culturel pour la société (Conseil de l’Europe, 2005), et qui a servi d’inspiration au décret flamand sur le patrimoine culturel (2008) : « une communauté patrimoniale se compose de personnes qui attachent de la valeur à des aspects spécifiques du patrimoine culturel qu’elles souhaitent, dans le cadre de l’action publique, maintenir et transmettre aux générations futures ». Plus précisément, il s’intéresse à la mise en application de ce principe dans le cadre de projets québécois de requalification de sites religieux, réalisés à l’échelle locale au travers de l’appropriation et la prise en charge par des groupes de citoyens, des organismes communautaires et des municipalités.

Pour consulter le mémoire de Samir Admo