Broudehoux Anne-Marie

Chercheurs associés

Adresse civique

Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain
Pavillon DC, Local DC-1300
279, rue Sainte-Catherine Est
Montréal, H2X 1L5

Anne-Marie Broudehoux est professeure à l’École de design de l’Université du Québec à Montréal. Elle détient un doctorat en architecture de l’Université de Californie à Berkeley et une maîtrise en architecture de l’Université McGill.

Sa spécialisation dans le domaine de l’habitat dans les pays en voie de développement l’a amené à œuvrer dans des pays aussi divers que l’Ethiopie, l’Inde, la Chine, le Brésil, la Lithuanie et l’Ile de la Réunion. Elle s’intéresse depuis longtemps aux questions de justice sociale dans le processus de rénovation urbaine, surtout dans le cas de la ville de Pékin. Sa recherche se centre sur la mise en marché des villes post-industrielles et son impact sur l’image de la ville, la représentation sociale et le paysage culturel urbain. Elle s’intéresse également aux questions de patrimonialisation et de développement touristique et est membre du Comité consultatif de l’International Association for the Study of Traditional Settlements (IASTE) basée à l’Université de Californie à Berkeley.

Ses publications récentes portent sur la représentation identitaire dans le paysage urbain, les coûts sociaux de l’embellissement urbain, le phénomène de branding, la festivalisation des villes et l’impact de la tenue d’événements de marque tels les jeux Olympiques sur le paysage urbain. Elle a contribué à de nombreux ouvrages collectifs et son livre intitulé The Making and Selling of Post-Mao Beijing est paru chez Routledge en 2004. Son prochain ouvrage portera sur la transformation de la ville de Pékin en vue des jeux olympiques de 2008.