RODA

 

 
rodajessica@yahoo.com

 

Ayant une formation en musicologie, ethnomusicologie et anthropologie (Ph.D Université de Montréal-Université Paris-Sorbonne, 2013), Jessica Roda s’intéresse à la création et la représentation des identités ethniques et religieuses à la suite de ruptures de filiation, à la patrimonialisation ainsi qu’au dialogue interculturel et inter-religieux. De 2013 à 2015, elle a effectué un premier postdoctorat à la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain (FQRSC, 2013-2015) avec Lucie K. Morisset, où elle a notamment organisé les 10e et 11e Rencontres des Jeunes chercheurs en patrimoine avec Daniela Moisa (Montréal, 2014) et Guillaume Ethier (2015, Brésil). Auteure de plus d’une vingtaine d’articles, Jessica Roda communique régulièrement en français, anglais et portugais en tant que chercheure invitée (Allemagne, Brésil, États-Unis, France, Japon, Royaume-Uni) et conférencière dans les milieux académiques, associatifs, communautaires et culturels. Co-editrice avec Daniela Moisa de l’ouvrage La diversité des patrimoines. Du rejet du discours à l’éloge des pratiques, elle est aussi chercheure associée au Groupes Sociétés, Religions et Laïcités (CNRS, GSRL) et à l’Institut pour les études juives canadiennes (Université Concordia).

Bibliographie sélective

Livre

[2017]   Quand le patrimoine musical construit la communauté. L’expérience judéo-espagnole en France. Presses universitaires de Rennes, Prix UQÀM-Respatrimoni 2014 (en préparation).

2015    co-éditrice avec Daniela Moisa. La diversité des patrimoines. Du rejet du discours à l’éloge des pratiques. Presses de l’Université du Québec, 232 p.

Articles

[2017]   « Interroger la filiation juive sous le spectre du patrimoine. Au cœur de Sefardi en France ». Théologiques, Montréal : Faculté de théologie et de sciences des religions, Université de Montréal, (en préparation).

[2016]   « Le "patrimoine" à la lumière de l’ethnomusicologie impliquée ». Cahiers d’ethnomusicologie, Genève : Ateliers d’ethnomusicologie, (sous presse).

[2016]   « Faire communauté et consolider la filiation par le patrimoine musical. Un regard transnational sur le monde judéo-espagnol ». Autrepart. Revue de sciences sociales au Sud, (sous presse).

2015   “Pop Stars as Ambassadors of Sephardic Culture at the Festival Sefarad in Montreal”. Contemporary Jewry, vol. 35/1, p.73-88.

2014   “Constructing a Patrimony, Updating the Modern: Toward a Comprehensive Understanding of Sephardic Musical Experiences in France”. Music and Minorities - Research, Documentation and Interdisciplinary study of Minorities from around the World. Ursula Hemetek, Essica Marks and Adelaida Reyes (eds.). Newcastle: Cambridge Scholar Press, p.194-114.

2014    “Jewish performance as a Means for Constructing the Society of “Living Together””. European Journal of Jewish Studies, special issue on Jewish Music, vol.8, n°1, p.104-125.

2011    « Des Judéo-espagnols à la machine unesquienne : processus et enjeux de la patrimonialisation » (From Sephardim to Unesco machinery: process and stakes of heritage-making). Cahiers d’ethnomusicologie, vol. 24. Genève : Ateliers d’ethnomusicologie, p. 121-139.

2011   « Un mouvement associatif comme nouvel espace de patrimonialisation judéo-espagnole » (An associative movement as new space for Sephardic heritage-making). Mise en scène de territoires musicaux : tourisme, patrimoine et performance, Monique Desroches and al (eds.). Montréal: Presses de l’Université de Montréal, p. 243-259.

Entrée encyclopédique

2016    “Sephardic Music”. The SAGE Encyclopaedia of Ethnomusicology, Janet L. Sturman (ed.), (in press).