Un héritage entre nature et culture : Ville de La Baie

heritage

Luc Noppen et Lucie K. Morisset (1998)

 

Ville de La Baie, 1998, 128 p.

C'est dans le cadre majestueux de la baie des Ha ! Ha ! que l'épopée de la colonisation du Saguenay a débuté, en 1838. Dès 1846, deux villes ont été planifiées dans le nouveau canton de Bagot : Grande-Baie et Bagotville. Puis, en 1917, Julien-Édouard-Alfred Dubuc y crée Port-Alfred, ville de compagnie exemplaire. Remembré en 1976, le territoire originel du comté de Bagot a donné naissance à Ville de La Baie, métropole industrielle du Saguenay, héritière d'un fier passé, où les témoins de la vie rurale cohabitent avec les fers de lance de l'industrie.

Au fil des ans, un paysage construit original est apparu en ces lieux, sur des trames historiques imposées à une nature omniprésente, qui, on le sait, se manifeste à l'occasion avec force. Églises, édifices publics, habitations de Ville de La Baie définissent un paysage distinct dans un décor grandiose, mi-nature, mi-culture, où, à l'aube du troisième millénaire, l'industrie et l'environnement s'apprivoisent peu à peu.

Abondamment illustré de quelque 300 photographies et dessins, Ville de La Baie. Un héritage entre nature et culture parcourt ce riche paysage construit des rives de la baie des Ha ! Ha ! : textes historiques, notices architecturales, regards sur près de 200 bâtiments, anciens ou modernes, invitent à la découverte.