Tourisme et culture. La fabrication des terroirs

tourismeetculture

tourismeetculture2

« Tourisme et culture. La fabrication des terroirs », (L. K. Morisset), Jean-Pierre Lemasson et Philippe Violier, dir., Destinations et territoires, Québec, Presses de l’Université du Québec, 2009, p. 205-208.

Vol. 1

La mobilité touristique induit une coprésence problématique. Dans des lieux choisis pour leurs qualités et en fonction de leurs intentions de recréation, les touristes s’installent temporairement. Des enjeux d’appropriation - des lieux par les touristes, du tourisme par les habitants -, tout comme des enjeux économiques et environnementaux, sont dès lors posés dans les territoires... mis en tourisme écriraient les géographes et les sociologues, dans les destinations préféreraient dire les gestionnaires et les spécialistes du marketing, à moins qu’il ne s’agisse de «clusters» selon les économistes. Ces «Rendez-vous Champlain sur le tourisme», questionnant la rencontre entre touristes, habitants, professionnels du tourisme..., ont été l’occasion de plusieurs autres rencontres entre spécialistes de différentes disciplines, aux outils et analyses différents, et entre chercheurs des deux rives de l’Atlantique. L’ouvrage proposé confronte approches globales et théoriques, démarches sectorielles et études de cas, analyses spatiales consacrées aux métropoles ou au contraire aux espaces de faible densité, afin de mieux comprendre la nature et les enjeux de la coprésence à l’oeuvre dans les lieux et les espaces touristiques

Vol. 2 

L’émergence de nouvelles formes de tourisme, tels le tourisme gourmand, le tourisme solidaire et équitable ou encore le tourisme culturel, témoigne de l’élargissement constant des intentions touristiques et en questionne le sens social. Outre la complexification croissante du champ touristique qui en résulte, nous assistons à la multiplication des destinations. Tous les lieux, quelle que soit leur échelle – du restaurant aux parcs écologiques en passant par des villes entières – ou quelle que soit leur localisation – du quartier voisin au pays situé à l’autre bout de la planète –, sont susceptibles de devenir des destinations. Désormais sans limites géographiques ou physiques, les nouvelles formes de tourisme sont aussi des manières d’aller au-delà de limites symboliques, imaginaires, culturelles. Si de nouvelles destinations sont offertes, les anciennes sont aussi susceptibles de constamment se renouveler, de telle sorte que la dynamique de changements ouvre à son tour des possibilités infinies.

Lire ce second volume des actes des Rendez-vous Champlain, c’est mieux comprendre pourquoi et comment le tourisme est désormais sans limites.

Pour commander