Un conte patrimonial. L’invention du village canadien

british

 

« Un conte patrimonial. L’invention du village canadien », (L. K. Morisset), British Journal of Canadian Studies, vol. 24, nº 2, 2011, p. 119-159.

Cet article explore la genèse du paysage construit 'patrimonial' québécois, c'est-à-dire des monuments et des ensembles bâtis crédités de porter l'identité et la mémoire du Québec, plus précisément du Canada français. On y observe en effet, par quelques fenêtres ouvertes sur le XXe siècle, l'investissement d'une signification française dans quelques hauts lieux québécois engendrés à des fins aussi touristiques que patrimoniales, ce qui explique, comme on le découvrira simultanément, le caractère centripète de ce processus d'invention identitaire, enclenché dans les territoires de villégiature et décalqué depuis l'arrière-pays vers les villes.

This article explores the genesis of the built heritage landscape in Quebec, namely monuments and built ensembles deemed to incarnate the identity and collective memory of Quebec – or more specifically French Canada. Using examples from the twentieth century, we look at how several famous Quebec sites, developed for both tourism and heritage purposes, were endowed with symbolic 'Frenchness', thus illustrating the centripetal nature of the identity creation process initiated in tourism areas in Quebec's hinterland and subsequently transferred to citie

Disponible en ligne