La ville, phénomène de representation

Pour une herméneutique des formes urbaines: morphogénétique et sémiogénétique de la ville.

Ouvrage collectif, sous la direction de Lucie K. Morisset et Marie-Ève Breton, Presses de l’Université du Québec, 2011.

D’où vient le sens de la ville ? Pourquoi et en quoi les villes diffèrent-elles les unes des autres ? Comment naissent les significations urbaines ? Et qu’est-ce que la ville, par delà la mince surface de notre temps présent ? Pourquoi la ville s’oppose-t-elle à la nature ? Comment la ville des architectes, la ville des poètes, la ville de la publicité, la ville des aménagistes, la ville des chroniqueurs se comparent-elles ? Quels sont les liens qui unissent la ville d’aujourd’hui à celle d’autrefois ?

Cet ouvrage propose quelques perspectives à propos de ces questions. Sous les horizons variés des sciences humaines et des lettres, on y aborde la ville comme un phénomène de représentation, c’est-à-dire comme un artefact culturel logé quelque part entre notre propre conscience et les idéaux de ceux qui l’ont imaginée, de ceux qui l’habitent et de ceux qui l’explorent. Les divers textes réunis dans ces pages s’attardent donc à exposer des approches et des contextes spéculatifs afin de recadrer les questionnements sur la genèse des espaces urbains et sur les relations, d’une part entre la fabrication des villes et leur capacité de sens, d’autre part entre les villes et l’identité collective.

Pour penser, comprendre et expliquer la ville sous ces dimensions, l’on aborde d’abord quelques considérations épistémologiques, pour interpeller ensuite la ville engendrée par le projet architectural et urbain. Suit l’examen, entre mythe et réalité, de la ville comme idéal variable, voire antinomique dès que l’on considère l’opposition historique entre milieux naturels et urbanisés. L’ouvrage se clôt enfin sur l’invention de la ville comme processus d’investissement de sens des paysages construits.

2011, 352 pages, G2657, ISBN 978-2-7605-2657-0

http://puq.ca/catalogue/livres/ville-5596.html

VILLEPHENOMENE