Patrimoine et guerre : reconstruire la place des Martyrs à Beyrouth

Image_7-2

 Guillaume Éthier

En 2004, la société foncière Solidere lance un concours international d’architecture visant à donner à la place des Martyrs et à son grand axe un nouveau design et une nouvelle identité. Parmi les 122 projets présentés, trois projets ont été sélectionnés : La firme grecque « ia+s » a été désignée gagnante du concours. Le deuxième prix a été attribué à l’équipe Nabil Gholam - Vincent Van Duysen - Vladimir Djurovic, et le troisième prix a été décerné à Hashim Sarkis, Mark Dweyer, Evy Papas et Pars Kibarer. Dans « Patrimoine et guerre : reconstruire la place des Martyrs à Beyrouth », paru dans la collection Cahiers de l’Institut du patrimoine de l’UQAM, éditions Multimondes, le sociologue canadien Guillaume Éthier analyse les différentes propositions architecturales et urbanistiques avancées par les trois équipes primées pour réinventer ce lieu surchargé de symboles.

pdf Voir la couverture du numéro