Conférences de Jean-Michel Leniaud à Montréal et Québec

Le CELAT à l’UQAM, en partenariat avec la CRC en patrimoine urbain, accueille Jean-Michel Leniaud, professeur d’histoire de l’art à l’École nationale des Chartes (France) et titulaire de la Chaire mobile du CELAT 2017-2018.

Dans le cadre d'une midi-causerie, le mercredi 18 octobre 2017

au CELAT-UQAM, 279, rue Sainte-Catherine est, salle DC 2300, à partir de 12h30 (entrée libre).

Sa conférence est intitulée « Les peintures d’Eugène Delacroix à la bibliothèque du Sénat : entre culture universelle et identité historique »

En 1840, Eugène Delacroix est chargé d’une importante commande de peintures murales pour la bibliothèque de la chambre des pairs, au palais du Luxembourg, aujourd’hui Sénat. Il choisit comme sujet à traiter une scène extraite de L’Enfer de Dante, lorsque le poète raconte son arrivée aux Champs-Elysées et y reçoit l’accueil d’Horace, d’Ovide, de Lucain et d’Homère. Dans l’hémicycle, il peint aussi Alexandre, vainqueur de Darius à la bataille d’Arbelles et ordonnant de placer les œuvres d’Homère dans une riche cassette d’or dont le vaincu a été spolié. D’autres peintres avec lesquels il partage la commande représentent diverses allégories. Lorsque les travaux sont présentés aux pairs, l’un d’eux, Charles de Montalembert, prend la tête des contestations et leur reproche d’être incompréhensibles (« un choix d’allégories grotesques ») alors qu’il eût été plus pertinent, selon lui, de représenter des scènes extraites de l’histoire d’un pays qui « compte quatorze siècles d’histoire ». Tout le monde s’étant accordé sur la qualité des peintures du Maître, la polémique s’éteignit vite. L’affaire, néanmoins, montre au temps des parlements nationaux (Londres, Budapest…), la France partagée entre l’identité et l’universel et choisissant de confondre son identité dans l'universel.

Pour plus d’informations

Jean-Michel Leniaud sera également à Québec les 20 octobre et 1er novembre prochains pour présenter :

Le vendredi 20 octobre, dans le cadre d’un séminaire en histoire de l’art de Marc Grignon, à l’Université Laval, la conférence, intitulée « Viollet-le-Duc : rationaliste ou visionnaire ? ». La conférence sera ouverte au public pour l’occasion et aura lieu de 12h30 à 14h, à l’amphithéâtre DKN 3C (Université Laval).

Sujet de la conférence : L'architecte incarne, au même titre que Victor Hugo, Jules Verne ou Auguste Comte, une génération intermédiaire entre le romantisme et le positivisme. Son œuvre, longtemps rangée parmi les expressions du rationalisme, doit aujourd'hui être revisitée, comme pure création artistique, faite de rêve et de visions. (Cette conférence sera reprise à l’Université de Montréal, le 3 novembre, les détails suivront).

Le mercredi 1er novembre 2017, M. Leniaud présentera, au CELAT à l'Université Laval, une conférence intitulée « Le patrimoine : une histoire longue », de 13h30 à 15h30, salle DKN-5172. La conférence sera commentée par Marc Grignon, professeur au département des sciences historiques de l’Université Laval.

Pour plus d’informations

Bienvenue à toutes et tous !