Colloque international « Le Laboratoire des villes : un événement entre université et communauté »

Le Laboratoire sur les récits du soi mobile en partenariat avec MTL\ville en mouvement et le Catalyseur d’imaginaires urbains, organisera du 7 au 10 septembre 2017 Le Laboratoire des villes : réflexions autour du Catalyseur d’imaginaires urbains, un événement international multidisciplinaire au carrefour de l’urbanisme, des sciences humaines et des arts.


 « Le Laboratoire des villes : un événement entre université et communauté »

À Montréal, du 7 au 10 septembre 2017

 Lieu: Le Virage

400 avenue Atlantic, Montréal, H2V 1A5


Le projet sera, dans son ensemble, organisé autour du concept d’urban catalyst, selon lequel des modifications ponctuelles de l’espace, notamment par l’urbanisme tactique, les parcours urbains et les projets éphémères, sont plus aptes à se conformer à un environnement en perpétuel changement. D’une structure statique jaillit, conséquemment, un lieu davantage fluide qui reflète les valeurs et intérêts des individus qui l’habitent. Intimement lié aux intérêts du Catalyseur d’imaginaires urbains, l’idée d’urban catalyst sera néanmoins modifiée pour rendre compte non seulement de l’environnement physique des individus, mais aussi de leur imaginaire. Car les régions, les villes et, plus avant, les quartiers contribuent au discours social qui en est tenu. La littérature, l’aménagement urbain et les arts sont ainsi autant de vecteurs à même de développer ce que d’aucun nomment une géopoétique. Le concept urbanistique sera donc revisité par le biais de la recherche-création et de la création participative pour mieux trouver des solutions innovantes aux enjeux du futur campus MIL de l’Université de Montréal.

C’est pourquoi l’événement prendra place au Virage, l’antenne du Catalyseur d’imaginaires urbains sur le nouveau campus. L’agora de recherche-création, composée de conteneurs réaménagés et d’un café-rencontre, sera dès cet été voisine d’une œuvre d’art créée de concert avec les citoyens des arrondissements riverains, Outremont, Rosemont–La-Petite-Patrie et Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, et développe, sur une base continue, des partenariats avec des organismes communautaires (Maison de la Syrie, Centre d’écologie urbaine de Montréal), artistiques (Funambules Médias, Exeko, La Poésie partout, Groupe A / Annex U Architectes et urbanistes, Rouge Tonic, Les Hommes de lettres), privés (Jure Kotnik Architecture, Lightspeed) et universitaires (Villes Régions Monde, Centre de recherches interuniversitaires en études montréalaises, Laboratoire sur les récits du soi mobile, Université de Montréal) pour faciliter les passages entre les quartiers. Les arrondissements riverains présentent, de fait, une grande diversité sur les plans économique, culturel et religieux. L’équilibre, parfois précaire, des quartiers risque de plus d’être perturbé par l’arrivée d’un grand nombre d’étudiants qui bouleverseront la démographie actuelle du fait de la construction du Campus MIL de l’Université de Montréal. L’équipe du Catalyseur d’imaginaires urbains juge qu’il est nécessaire d’impliquer dès maintenant les résidents actuels du secteur, de manière à ce que le campus plutôt que de diviser l’espace montréalais, devienne un point de rassemblement une attache interculturelle, à l’image de l’histoire de l’ancienne gare de triage ferroviaire où le Catalyseur d’imaginaires urbains est situé.

Suivant ce désir d’inclusion, Le Laboratoire des villes : réflexions autour du Catalyseur d’imaginaires urbains, qui clôturera la programmation annuelle du Catalyseur d’imaginaires urbains, mettra en relation des chercheurs, des praticiens de l’urbanisme, des artistes issus de diverses disciplines et des organismes communautaires dans une grande variété d’activités. L’événement, accessible au public, inclura des conférences plénières données par des sommités scientifiques, des communications et conférences, des cabarets littéraires, une exposition, des projections de courts-métrages et de documentaires de même qu’un parcours expérientiel qui mènera les participants à (re)découvrir le lieu ainsi que les quartiers avoisinants. Se trouvera aussi, sur le site du Virage, l’unité mobile du Laboratoire sur les récits du soi mobile, et l’équipe de MTL\ville en mouvement, qui discuteront avec les citoyens pour poser les jalons d’une démarche collective qui fera croître les trois arrondissements riverains de même que le futur campus MIL de l’Université de Montréal.

Cette initiative originale et à grand déploiement prendra place du 7 au 10 septembre 2017 sur le site du Virage, à l’angle de l’avenue Atlantic et de la rue Durocher. Il témoigne, comme de nombreuses autres initiatives, du rôle dominant de la Faculté des Arts et des Sciences au sein de l’Université de Montréal et de la force innovante de notre institution.

La CRC du Canada en patrimoine urbain est partenaire de ce projet coorganisé par Simon Harel, Jonathan Cha et Simon-Pier Labelle-Hogue.

Pour accéder au site de l'événement

 

 160928 LeVirageMTL 37