Le professeur Luc Noppen reçoit le Prix Thomas-Baillargé de l’Ordre des architectes du Québec

Luc Noppen, professeur au Département d’études urbaines et touristiques de l’École des sciences de la gestion (ESG UQAM), a reçu, le 9 juin, le Prix Thomas-Baillargé 2006 décerné par l’ Ordre des architectes du Québec (OAQ). Cette distinction vise à souligner les efforts d’un individu ou d’un organisme public ou parapublic qui a participé à la promotion et à la conservation de la qualité du cadre de vie au Québec.

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain (ESG UQAM) et directeur de l’Institut du patrimoine de l’UQAM, Luc Noppen est un spécialiste reconnu de l’histoire de l’architecture et de la conservation architecturale au Québec. Membre de la Société royale du Canada, lauréat de plusieurs prix d’excellence pour son apport à la connaissance de l’architecture et à la conservation du patrimoine bâti - dont le Prix Gérard-Morisset (Prix du Québec, 1999) - Luc Noppen œuvre depuis plus de trente ans en recherche et enseignement en histoire de l’architecture, en muséologie et en patrimoine. Il a collaboré à plusieurs projets d’aménagement et de mise en valeur en milieu historique, parmi lesquels la restauration/insertion sur le site des maisons Hazeur/Smith à la Place-Royale (Québec) et la mise en valeur du site des moulins du parc régional de l’Île-de-la-Visitation (Montréal), deux projets couronnés de prix d’excellence.

M. Noppen a organisé plusieurs événements locaux ou internationaux dont le colloque « Identités urbaines. De l’usage du patrimoine dans un contexte de mondialisation » et la « Charrette multidisciplinaire sur l’avenir des églises de Montréal », en collaboration avec le Centre d’histoire de Montréal et le Conseil du patrimoine de Montréal. À l’automne 2005, il a tenu le colloque « Quel avenir pour quelles églises ? », à la suite duquel il a publié, en avril 2006, avec Lucie K. Morisset (ESG UQAM) et Thomas Coomans, l’ouvrage du même nom, aux Presses de l’Université du Québec. Sur le même thème, il a également publié, avec Lucie K. Morisset, en 2005, le livre « Les églises du Québec - Un patrimoine à réinventer », aux Presses de l’Université du Québec.

L’ouvrage Quel avenir pour quelles églises ?

Dans cet ouvrage rédigé sous la direction de Luc Noppen, Lucie K. Morisset (ESG UQAM) et Thomas Coomans, une quarantaine de spécialistes nord-américains et européens analysent les expériences vécues et formulent des propositions concernant l’avenir et la propriété, la vocation et l’usage de nos églises. Ils évaluent les défis que posent la planification urbaine et la gestion de tels édifices, en explorant de nouvelles approches pour permettre d’assurer la survie des églises dans la cité. Ils cherchent à saisir comment l’église peut redevenir aujourd’hui le patrimoine de la collectivité tout entière.

Séparateur

Source : Jenny Desrochers, conseillère en relations de presse Division des relations avec la presse et événements spéciaux Service des communications Tél. : (514) 987-3000, poste 7730# Téléc. : (514) 987-3251 desrochers.jennifer@uqam.ca